Coworking, créer et gérer son espace #02 – Les différents types d’espaces

Dessin d'un espace de coworking

Commençons tout d’abord par une définition de ce qu’est le coworking…

Le coworking, ou co-travail en traduction littérale est le fait de travailler à plusieurs. Cette traduction est bien pauvre pour parler d’un concept beaucoup plus large, presque une philosophie à mon sens. Tout simplement parce que l’acte d’exercer une activité ensemble ne date pas d’hier. Lucy, notre ancêtre était de ce point de vue la mère des coworkers

Du singe au coworker moderne. De la forêt aux différents type d’espace de travail.

Oui, le coworking porte mal son nom, mais à défaut de mieux, attardons-nous sur ce qu’il représente véritablement…

À l’origine, le terme coworking est né de l’envie de quelques personnes de travailler dans un lieu identique. Mais tout en exerçant des activités variées, dans des structures juridiques séparées, pour une ambition distincte, des revenus inégaux, des clients différents. Bref, beaucoup de choses les éloignaient !
Les coworkers sont parfois totalement opposés les uns des autres, mais se retrouvent dans l’essence même de leur travail, l’aspect humain, social et économique. Le besoin d’être ensemble. La soif de se rencontrer et de partager.

L’on pourrait résumer cela par le concept de fertilisation croisée : une démarche de création enrichie par une interaction entre plusieurs champs d’activité, de réflexion
et de relation humaines.

Le principe de fertilisation croisée à été défini par Henri Savall et Véronique Zardet en 1995.

C’est cela le coworking !

Le désir de grandir les uns avec les autres, les uns pour les autres. Tantôt sur l’aspect strictement métier, tantôt sur le caractère humain. Tantôt sur le pro, tantôt sur le perso. Parfois sans aucun lien hormis le simple fait de vouloir échapper à l’entre-soi pratiqué couramment dans les entreprises.

Vous pouvez avoir de multiples raisons de vous lancer dans la création d’un espace de coworking. Mais ne croyez pas que vos clients viendront uniquement pour trouver des espaces de travail, des mètres carrés à louer. Sinon, vous aurez du mal à concevoir un véritable espace de coworking. Ce qui fera de votre espace un authentique lieu de coworking, de fertilisation croisée, c’est la proposition que vous ferez au marché, à vos prospects. Le mode de vie que vous allez offrir à vos abonnés.

Si vous n’avez pas une volonté d’aller au-delà de la location de mètres carrés, passez votre chemin, votre espace est déjà mort-né. Tout du moins, il ne sera pas espace de coworking, tout juste un centre d’affaires !


La différence entre un espace de coworking et un simple bureau de travail est la même qu’entre un emploi qui a du sens pour vous, qui porte vos valeurs et un simple emploi d’exécutant. Dans les deux cas, vous êtes rémunéré de la même manière. Mais à votre avis, dans lequel prendrez-vous le plus de plaisir à vous lever le matin ?

Une fois que l’on a compris les enjeux d’un espace de coworking, celui-ci peut revêtir une multitude de formes, s’adresser à des clients très divers. À vous de faire votre choix, mais il vous faudra faire une sélection, renoncer à certaines choses pour mieux assumer et assurer votre identité de marque ! Rien de plus frustrant qu’un espace sans identité, sans ADN, sans esprit. Parmi ces multiples formes en voici quelques-unes :

Le micro-espace de moins de 50 postes


Un lieu de moins de 50 postes de travail qui s’adressent principalement à des freelances ou de toutes petites entreprises. L’on y trouvera essentiellement un grand open-space avec des sièges privatifs ou collectifs et un ou plusieurs espaces de réunion.
L’un des précurseurs de ce type d’espace à Paris, a été « Mutinerie » créé en 2012, aujourd’hui fermé, mais qui a donné naissance à de multiples projets ; notamment un concept de coliving et coworking à la campagne.

L’espace de coworking Mutinerie à Paris dans le 19e arrondissement
L’espace de coworking Mutinerie à Paris dans le 19e arrondissement

Les espaces de taille intermédiaire de 50 à 150 postes de travail


Même configuration que les micros-espaces, mais avec plus de salles de réunion et parfois quelques bureaux privatifs pour des entreprises de 2 à 6 personnes.
L’on peut par exemple citer le réseau d’espace « La Cordée » depuis 2012 à Paris

L’espace de coworking La Cordée à Lyon
L’espace de coworking La Cordée à Lyon

Les grands espaces jusqu’à 500 postes


Le modèle économique de ces espaces est radicalement différent des deux premiers. C’est pourquoi l’on y trouvera en majorité des bureaux dédiés de 2 à 15 postes de travail et de grands open spaces pour une seule et même société pouvant occuper plusieurs dizaines de sièges. Ces lieux proposent bien souvent plus de services spécifiques aux entreprises : bande passante privative, restauration sur site, location de salles de réunion aux externes, etc.
J’ai eu l’honneur d’être l’un des quatre co-fondateurs du premier espace de cette taille en Île-de-France en 2014 : le réseau d’espaces de coworking Nextdoor, aujourd’hui rebaptisé WOJO.

Le premier espace Nextdoor (Wojo) à Issy les Moulineaux
Le premier espace Nextdoor (Wojo) à Issy les Moulineaux

Les mastodontes : plus de 500 postes


Ici, vous trouverez toutes la panoplie des typologies de zone que peut proposer un espace de coworking : phone box, restaurant, bar, espace de sieste, salle de conférence, zone de jeu, etc.


Bien souvent, dans ces espaces, une grande partie du site est occupée par une ou deux grosses entreprises. Ce qui oblige les exploitants à fragmenter le lieu en plusieurs parts. Il est en effet difficile de fédérer plus de 500 personnes appartenant à de multiples sociétés autour d’une dynamique commune. Vous en perdriez les avantages mêmes du coworking.
Le plus vaste espace de ce genre est le Spaces de la Défense dans les Hauts-de-Seine. 18 000 m2 répartis sur 10 étages.

Le type d’espace que vous choisirez dépendra bien entendu de votre style d’investissement. Mais d’un financement équivalent, pourrait découler plusieurs coworking différents. À vous de définir celui qui vous correspond.

À quels types de clients vous voulez vous adresser en priorité, à quelle catégorie de métier, sur quel segment de prix, quel emplacement, avec quelle identité, quel discours, etc. Tous les enjeux de votre marketing mix pour résumer. Gardez bien en tête qu’une fois l’espace créé, il faudra le gérer, les promesses faites devront être tenues !


Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous créez votre espace de coworking ?

... et vous voulez tout savoir pour éviter les mauvaises surprises !

Télécharger notre guide

"Coworking, créer et gérer son espace".

70 pages de conseils et d'astuces
pour la création et le pilotage de votre espace
Inscrivez-vous à notre newsletter

Ne manquez pas les prochains articles

 
Votre adresse e-mail est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez toujours utiliser le lien de désabonnement inclus dans la newsletter.