Coworking vs Home Office : sur quel pied danser pour travailler demain ?

Vivre à 200 à l’heure, courir pour gérer les priorités, jongler entre les obligations professionnelles et personnelles, passer des heures dans les bouchons, ou dans la moiteur des transports… qu’ils nous semblent loin, ces moments pourtant quotidiens qu’on ne connaissait que trop bien, il n’y a pas si longtemps !

Depuis l’entrée dans le nouveau siècle, et plus spécifiquement depuis la dernière décennie, le travail a connu de larges mutations. La digitalisation et l’apparition de nouvelles technologies ont fait naître de nouveaux métiers et de nouvelles méthodes de travail ont vu le jour, à distance ou en flexibilité totale. Accéléré par la crise sanitaire et les restrictions nous contraignant à éviter les lieux de travail habituels et à revoir nos habitudes, le télétravail et les tiers lieux ont connu une montée en flèche ces derniers mois, accentuant davantage l’écart avec le travail d’hier.

Immédiatement, on pense au coworking et au télétravail, deux formes nouvellement démocratisées qui s’imposent en force dans les esprits. Travailleurs freelances et salariés y trouvent chacun leur compte et puisent leurs forces dans ces nouvelles habitudes adaptables sur-mesure et surtout ultra flexibles. La digitalisation du travail, le développement des outils de télécommunication, l’émergence de nouveaux métiers et de nouveaux statuts d’indépendants… autant de mutations du monde du travail qui ont changé le visage de la vie professionnelle partout en Occident. En 2021, les options sont nombreuses, et si on constate un retour à la vie normale et au retour sur le lieu de travail, la machine est lancée : travail à domicile et en espace de coworking sont désormais des options non seulement envisageables sur le long terme, mais fortement plébiscitées par les salariés…

Et alors, qu’en est-il du travail de demain ? Quelles habitudes prises ces derniers mois accompagneront notre futur dans ce nouveau virage déjà bien amorcé ? Quelles sont les options qui s’offrent à nous aujourd’hui ? Et entre télétravail et coworking, que choisir ? Si votre cœur balance, on décrypte pour vous les profils et spécificités de ces deux modes de travail. Quand on est indépendant, que choisir entre travail à domicile et espace de coworking ? Et surtout… faut-il vraiment choisir ?

Coworking VS télétravail, Round 1 :
ce qui fait leurs forces

Travailler en espace de coworking : la puissance du collectif

Par définition, le coworking, ou cotravail, ou plus littéralement espace de travail partagé, est une organisation du travail qui regroupe collectivement des travailleurs issus de différents secteurs, créant ainsi un réseau d’indépendants ou de salariés au sein d’un même espace géographique. En France notamment, le phénomène a fait ses preuves : le nombre d’espaces de coworking a triplé entre 2017 et 2019… et continue d’augmenter ! L’hexagone est le pays le plus doté en espaces de coworking, en comprenant plus de 2000 espaces dédiés en 2020.

En trois mots, si l’on devait résumer le concept de coworking, on choisirait les termes de communauté, de flexibilité, et de simplicité.

Communauté, parce qu’il s’agit certainement de l’avantage le plus notable qu’offre un espace de travail partagé. Là où se côtoient différentes entreprises aux activités variées, et autant de travailleurs aux profils différents se créent une communauté inspirante et effervescente. Un vrai melting pot professionnel ! Des rencontres se font, des business se lancent, et le travailleur en espace de coworking tisse un réseau digne d’une toile de maître. Là où les profils freelances et auto-entrepreneurs peuvent ressentir la solitude liée à leur activité, ils découvrent dans cette communauté de professionnels des collègues improvisés et une véritable famille professionnelle.
Flexibilité, parce que travailler en espace de coworking, c’est jouir d’une liberté totale. Le réseau d’espace comprend le plus souvent plusieurs tiers lieux, et les abonnements permettent de choisir à la carte la consommation dont vous souhaitez en faire. Contrat à mi-temps ou à temps plein, en bureau privatif ou en espace partagé, quelques heures par semaine ou chaque mercredi… à vous de composer selon vos moyens, votre emploi du temps, et vos besoins. La possibilité de choisir un espace de coworking proche géographiquement de votre domicile joue un rôle important dans le choix de ce mode de travail, parce qu’au final, ce qui est important, c’est votre confort.


La simplicité. L’un des avantages à évoluer en espace de coworking, c’est la simplicité du service. Que vous soyez chef d’entreprise et que vous souhaitiez faire emménager vos équipes dans des bureaux privés, salarié ou auto-entrepreneur, vous laissez de côté les formalités administratives chronophages et les soucis parasites : remettre de l’encre dans l’imprimante, remplir l’eau de la machine à café, vider sa corbeille à papiers… non, certes, il ne s’agit pas des 12 travaux d’Hercules ! Mais vous n’aurez, une fois arrivé sur votre lieu de travail, plus qu’à vous soucier d’une chose : votre productivité, et votre activité. Et ça, plus qu’un soulagement, c’est une promesse de réussite !

Travailler en home office : la tranquillité du joueur à domicile

Le home office, ou travail à domicile, est l’activité de travailler à distance, depuis chez soi, et rendu possible grâce à la multiplication des outils de télécommunication, apparus ces vingt dernières années. Le même exercice, traduit pour le travail à domicile, donne un résultat bien différent. En trois mots, on qualifierait le home office par les notions de tranquillité, de gain de temps et de confiance.

Quoique la tranquillité en télétravail soit toute relative, et dépende étroitement du nombre de travailleurs et d’enfants au sein du foyer, en partant du principe que les membres de la famille soient autonomes dans leur activité, la journée en home office est orchestrée sur-mesure. Exit le trajet souvent laborieux pour se rendre jusqu’à son lieu de travail, le petit déjeuner avalé en vitesse voir éclipsé par manque de temps et la routine chronométrée pour rendre chaque minute de sa matinée efficace. En travaillant à domicile, chacun gère son temps à sa manière, et la journée commence non pas par une dose de stress, mais par une tranquillité d’esprit bienvenue. Selon l’espace à sa disposition, il sera possible de travailler à différents endroits, pour casser la routine, et de prendre soin de son foyer. Loin des distractions du bureau, on travaille plus efficacement, avec une hausse de la productivité de 22 % (selon une étude de l’institut Sapiens, 2021). On gère mieux son temps, également. Prendre quelques minutes pour faire un brin de ménage, s’avancer dans des tâches personnelles ou profiter de son intérieur, c’est autant de temps gagné à la fin de sa journée pour se consacrer à des tâches agréables. Là où on manquait de temps auparavant, on peut enfin souffler et vaquer à ses occupations… d’où le terme de gain de temps, qui semble être l’un des avantages les plus indiscutables du travail à domicile. À condition que ce temps gagné ne soit pas grignoté par le travail, un mal souvent entraîné par le télétravail sur lequel on reviendra.
Enfin, parlons de la confiance. Si les employeurs étaient pour la majeure partie très dubitatifs en ce qui concerne la productivité de leurs employés en télétravail, les chiffres ont été efficients : on observe que 79 % des collaborateurs en télétravail sont plus engagés, et même plus efficaces, et prouvent que travailler loin des yeux ne signifie pas travailler loin des objectifs ! (Selon une étude pilotée par Malakoff Mederic, 2021.) Il annoncerait également la fin du présentéisme et de l’absentéisme, maux du 21e siècle, et accentuerait le sentiment de responsabilité et de confiance entre employé et manager.

Mais alors, un tel tableau qui dresse les qualités et avantages du coworking et du télétravail rend le choix encore plus cornélien. Quelle nouvelle habitude de travail adopter, et comment travailler en 2021 ?

Coworking VS télétravail, round 2 : pour quel profil de travailleur ?

Dis-moi qui tu es, je te dirais comment te lancer

Le deuxième facteur à prendre en compte dans le choix de votre routine de travail est votre personnalité. Propre à chacun, vous êtes plein d’habitudes et de préférences qui font de vous un travailleur unique aux besoins spécifiques. À vous de faire un tour d’horizon de vous-même, de vos désirs et de vos envies pour choisir l’environnement le plus efficace pour évoluer et booster votre productivité. Après plusieurs années dans le monde professionnel, vous êtes capable d’analyser vos forces et vos faiblesses. Certains seront au maximum de leurs capacités dans un environnement calme, loin de toute forme de distraction. D’autres au contraire auront besoin de l’énergie combinée des autres travailleurs pour se sentir productifs, créatifs et motivés.

Un exercice plutôt simple est de remonter loin (ou pas tant que ça, tout dépend de votre nombre de cheveux gris) dans vos souvenirs : de quelle manière travaillez-vous, depuis toujours ? Adolescent dissipé, ou étudiant maniaque de l’organisation… Vous étiez plutôt du genre fiches bristol colorées classées par ordre alphabétique ou annotations gribouillées en marge des pages et devoirs faits à même le sol de votre chambre ? Déjà jeune, votre manière d’appréhender le travail caractérisait l’adulte que vous êtes devenu aujourd’hui. Et l’environnement de travail idéal qui en découle ! Ceux qui sont sujets à la dissipation préféreront travailler dans un espace de coworking loin des distractions de leur domicile, tandis que ceux qui ont besoin de s’étaler pour s’approprier un maximum d’espace seront plus à l’aise pour travailler depuis chez eux.
Il en est de même pour tous les aspects de votre personnalité : votre besoin d’interaction sociale, la nature de votre créativité, le besoin de suivre une ambiance studieuse pour travailler ou au contraire un besoin de confort et de concentration… Apprenez à connaître les leviers et freins qui vous définissent, et écoutez-vous pour choisir au mieux l’environnement le plus adapté à votre personnalité.

Coworking et télétravail… Un combat inutile ?

Et si véritablement, il ne s’agissait pas d’un combat, mais d’une complémentarité ?
Les spécificités de chaque méthode sont bien réelles, comme leurs avantages et leurs inconvénients. On pourrait opposer le coût d’un abonnement en espace de coworking à la gratuité du travail à domicile, ou encore la sédentarité du home office à la collectivité et à la communauté rencontrée en espace de travail partagé. En réalité, bien que chacune de ces deux organisations comprenne leurs particularités, et convienne davantage à un type de travailleurs précis, il semble bon de les percevoir comme complémentaires, sans se substituer l’une à l’autre.

En effet, si le home office à fait ses preuves durant les derniers mois, difficile de pallier au manque d’interactions sociales et à l’amincissement des barrières entre vie professionnelle et vie personnelle sur le long terme. La non-déconnexion, l’isolement ou encore les troubles musculo-squelettiques sont une réalité qui peut nuire aux salariés en télétravail à temps complet. Bien que la productivité qui en découle soit accrue, il nécessite un travail d’organisation et de gestion de la part du manager pour conserver le lien entre l’entreprise et les salariés, et nécessite une pleine confiance en ses équipes. Les mauvaises habitudes sont tenaces et s’ancrent rapidement dans la routine, et c’est d’ailleurs la bête noire de tout travailleur : la routine. La solution la plus adaptée semble être une alternance entre travail à domicile et retour au bureau. Pour les indépendants ? Une formule hybride, comprenant plusieurs jours par semaine en espace de coworking et quelques jours à domicile selon ses besoins et ses envies. On retrouve l’effervescence des lieux communs et l’énergie productive du lieu de travail, tout en composant soi-même sa journée selon ses obligations personnelles et professionnelles. Et si finalement, 2021 était le point final à la routine ? Le point final au poste fixe, au trajet répétitif et aux horaires figés ? Les maîtres mots de l’avenir sont flexibilité et adaptabilité. Deux termes que l’on doit à l’expansion du télétravail et des espaces de coworking.

En faisant du télétravail et du coworking non pas un combat, mais une complémentarité, on met le doigt sur le modèle de travail idéal, celui qui propulse chaque travailleur aux commandes de sa propre routine. Le travail de demain sera hybride, ou ne sera pas !

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous créez votre espace de coworking ?

... et vous voulez tout savoir pour éviter les mauvaises surprises !

Télécharger notre guide

"Coworking, créer et gérer son espace".

70 pages de conseils et d'astuces
pour la création et le pilotage de votre espace
Inscrivez-vous à notre newsletter

Ne manquez pas les prochains articles

 
Votre adresse e-mail est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez toujours utiliser le lien de désabonnement inclus dans la newsletter.