Créer et gérer son espace

Comment définir la politique tarifaire de votre espace de coworking

Le choix de votre politique tarifaire est primordiale lors de la phase de commercialisation, il doit répondre à différents critères liés à votre projet


Bienvenue sur le quatrième article de notre série « Coworking, créer et gérer son espace ».

Après avoir vu les l’introduction sur l’avenir du marché du coworking et les différents types d’espace de coworking , nous nous sommes attardé dans le troisième articles sur les zones à l’intérieur de ces différents espaces.

Voyons maintenant comment rentabiliser ces espaces créés, comment définir leurs prix !

En fonction des typologies de zones que vous aurez à gérer, vous devrez construire un business plan et donc les hypothèses de revenus pour chaque zone.

Afin de bâtir ce business plan, il vous faudra définir une politique tarifaire publique que vous pourrez faire évoluer par la suite. Pour un espace type d’environ 150 postes, les principaux prix à fixer sont les suivants :

  • les bureaux privatifs
  • l’open space en mode nomade
  • l’open space en mode fixe
  • les espaces de réunion

Calcul empirique pour le coût et le tarif d’un poste de travail

Commençons par définir le prix cible de votre zone la plus importante.

Dans cet exemple : les bureaux privatifs. Une fois votre space planning établi, vous obtenez une capacité d’hébergement (un nombre de postes) quasi maximale pour chaque bureau. Si les bureaux dédiés couvrent 80 % de votre surface totale, le revenu qu’ils doivent générer doit peu ou prou représenter 80 % de vos recettes. À cette subtilité près que vous devez intégrer le paramètre du taux d’occupation dans vos calculs.

Les étapes du calcul final sont détaillés sur l’image suivante…

Calculer le prix d’un poste de travail en espace de coworking
Calculer le prix d’un poste de travail en espace de coworking

Pour les autres zones, le calcul est similaire.
Une fois la tarification définie pour chacune de vos zones, vous pourrez les moduler entre elles pour ajuster chaque prix en fonction de sa valeur ajoutée et de vos hypothèses de remplissage. Afin de créer cette valeur ajoutée, un article sur les questions à se poser pour agencer au mieux votre espace et comment les rendre attractifs pourrait vous aider : Les différents types de zones



Par exemple, un bureau au dernier étage avec vue n’aura pas le même coût qu’un espace en rez-de-chaussée sans fenêtre. De même, une salle de réunion créative sera beaucoup plus facilement valorisable au m2 qu’une simple phone box.

👉 La formule ci-contre n’est qu’une base empirique pour construire votre business plan, à vous de réguler selon votre concept et votre clientèle cible. Il vous faut donc définir le bon prix pour le bon client.

Et attention : vos marges seront fluctuantes en raison des produits vendus et de leur valorisation, pas uniquement en fonction des coûts engagés.

Similar posts

Ne manquez plus les actualités du coworking et des nouveaux modes de travail

Recevez notre newsletter (pas des spams) une fois par mois, pas plus, promis !