Coworking VS bail classique, le match !

Notre calculateur va vous permettre de faire le comparatif entre bail classique et flex-office, et prendre conscience de l'ensemble des dépenses impliquées


Beaucoup de créateurs d’espaces de coworking ou de flex-office se posent une question fondamentale quand arrive le moment de fixer leurs prix : « Comment me positionner face à la concurrence, quel prix pratiquer pour mon espace ? » Comment convaincre mes prospects face au choix qui s’impose à eux : coworking ou bail classique ?

Nous avons déjà vu dans un précédent article comment définir le prix de vente de vos postes de coworking. Voyons maintenant comment se positionner de manière empirique face à la concurrence des bureaux classiques : les espaces tertiaires commercialisés sur des durées de bail conventionnel de 3, 6 ou 9 ans.

Qui sont les véritables concurrents des espaces de coworking ?

Aujourd’hui, les espaces de coworking représentent un peu moins de 2 % des surfaces de bureaux tertiaires. Beaucoup d’études estiment que ce chiffre grimpera à 30 % d’ici 2030. Donc la concurrence avec les espaces classiques a encore de beaux jours devant elle et c’est pour cette raison que vous devez vous armer pour pouvoir soutenir la comparaison et convaincre vos prospects avec les bons arguments.

Effectivement, les principaux concurrents des espaces de coworking ne sont pas les espaces de coworking eux-mêmes, mais bien le modèle historique de bail 3, 6, 9. Beaucoup moins flexible dans sa contractualisation, mais qui a encore de beaux avantages et donc une longue vie devant lui. C’est, entre autre pour ces raisons, que vos prospects seront toujours amenés à comparer les solutions qui s’offrent à eux : coworking ou bail classique ?

Que le match coworking vs bail classique commence !

Pour vous aider dans cette tâche, nous avons créé un calculateur très simple. Il va vous permettre, en fonction du nombre de postes désirés par votre client, de faire le comparatif entre bail classique et flex-office.
Pour cela, il faut prendre en compte plusieurs paramètres pour le bail classique : le prix au mètre carré bien sûr, mais aussi toutes les charges et tous les autres frais qui incomberaient directement au locataire (charges, assurances, frais de brokers, équipements IT, taxes, etc.).
Pour le coworking, un seul paramètre à prendre en compte puisque l’on parle de prestation de service et que généralement, les prix affichés sont « tout inclus ». Dans notre comparatif, nous nous basons sur une base de prix moyen au poste d’environ 500 espaces.

Dans notre calculateur, c’est simple : choisissez le nombre de postes et la région de location. Retrouvez alors plus bas le comparatif avec un coût annuel et mensuel ainsi que le détail par type de charges. Ces chiffres sont bien sûr donnés à titre indicatif, mais sont basés sur les chiffres déterminés par les Busy ratio de L’ARSEG, l’association française de référence des professionnels de l’environnent de travail.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour accéder au calculateur.

Icone calculateur

Nous espérons que ce calculateur vous permettra de lever les derniers freins de vos clients réticents. 🔥 🔥 🔥

« On ne débarrasse pas une habitude en la flanquant par la fenêtre. Il faut lui faire descendre l’escalier marche par marche. » Mark Twain

… il en va de même pour ces nouvelles façons d’occuper les bureaux. Soyez didactique avec vos clients !

Articles similaires

Ne manquez plus les actualités du coworking et des nouveaux modes de travail

Recevez notre newsletter (pas des spams) une fois par mois, pas plus, promis !